Comment lui dire que sexuellement c'est pas top

Alors voilà un sujet sensible mais aussi une question qu'on nous pose régulièrement. Comment dire à son mec, copain, mari, que sexuellement c'est pas terrible ou qu'il y a un truc qui ne va pas ?
Quand on dit que beaucoup de femmes simulent, ce n'est pas une légende. Beaucoup d'entre elles en couple depuis des mois voir des années nous ont avoué avoir eu très peu d'orgasmes, voir jamais ou bien ne pas être sures d'en avoir déjà eu donc c'est presque pareil. (Oui Samantha Jones en ferait un AVC)

Lire la suite...

La liste des IST qu'on peut choper avec du sexe oral

Ha qu'il est loin le temps des années 70 où nos parents pouvaient coucher sur un coup de tête dans une botte de foin ou sous un porche sans chercher un préservatif dans son sac à main.
Alors si certains (malheureusement pas tous) ont compris qu'il était indispensable de se protéger. Beaucoup pensent que les rapports buccaux appelés souvent préliminaires sont sans risque et qu'à défaut de préservatif on va se faire plaisir avec une fellation et un cuni.

Lire la suite...

Oui les filles aussi se touchent et même parfois plusieurs fois par jour

C'est en regardant cette intéressante intervention sur la sexualité à travers les séries que j'ai eu envie d'écrire sur ce sujet pour ajouter mon soutien à cette cause noble.
Aussi loin que je m'en souvienne que ce soit au collège, à la maison, à la télévision lorsque j'étais pré-ado soit vers 11/12 ans et même avant, les seules fois où j'ai entendu parler de masturbation c'était en parlant des garçons. D'ailleurs c'était eux qui enregistraient le film du mois sur Canal+ et se réunissaient le mercredi après-midi pour le voir ensemble. (Pendant qu'avec des copines on restait dans une pièce à côté parce qu'on s'en foutait).
Je n'ai aucun souvenir d'une quelconque discussion à propos de la masturbation féminine que ce soit avec ma mère, ma soeur ou une copine.

Lire la suite...

La masturbation et le plaisir de jouir du clitoris dans un super slam

Belle découverte que ce texte d'une slameuse québécoise du nom de Marie Beauchesne, elle nous raconte une histoire.
Celle de la découverte de l'intense plaisir de la masturbation à l'âge de 11 ans mais aussi cette hâte de perdre sa virginité à 17 ans alors qu'elle aurait préféré ces conseils d'une grande soeur qu'elle nous partage.

Vu le nombre de partage sur la page Facebook lorsque je l'ai partagée hier soir, j'en fais un article pour garder une trace et ceux qui dormaient à l'heure du partage tardif.

Lire la suite...

Recevoir les nouveaux articles par mail

 

 

 

Derniers commentaires

  • CORINE CORINE 29.03.2017 01:12
    Je me nomme corine âgée de 32 ans j'habite dans le 59139 wattignies . J'étais en relation avec mon ...

    Lire la suite...

     
  • Christi Christi 28.03.2017 09:45
    Bonjour tout le monde.Je veux partager mon témoignage à vous tous qui je crois que vous pouvez toujours ...

    Lire la suite...

     
  • Enora Enora 27.03.2017 17:41
    J'adore le concept mais après vérification: personne ne joue le jeu, voir pire..ou plutôt c'est la ...

    Lire la suite...